Calcul charges

Les charges sont constituées des diverses dépenses dans un foyer dont la nourriture, le loyer, l’énergie, etc. En comptabilité, elles sont utilisées dans le compte de résultat d’une société. L’avantage de bien calculer les charges et les revenus en même temps est de pouvoir anticiper et faire face aux contretemps et. C’est l’utilité de bien calculer le budget.

En comptabilité, une charge est un terme appliqué au compte de résultat. Elle est en symétrie avec les bénéfices d’une entreprise. Ces derniers sont des biens qui accroissent le résultat de la société. Dans un foyer, c’est la somme dépensée mensuellement. De plus, une charge et une dépense sont des éléments distincts. L’une est utilisée en comptabilité et l’autre en trésorerie.

Pour réduire les charges, il est possible de calculer un budget mensuel. Que signifient concrètement les charges ? Quels sont les différents types charges ? Quelle est la différence pratique entre les dépenses et les charges ? Quelle est la méthode pour calculer un budget ? Les détails ci-après.

calcul des charges mensuel

Les différents type de charges

C’est quoi les charges ?

calcul des charges mensuel

Dans un foyer, les charges comprennent les assurances maladies, l’électricité, le loyer, le transport, les repas, les habits, les frais scolaires, etc.

En termes de comptabilité, une charge est un service ou un bien exploité par la société. Elle réduit généralement les résultats de l’entreprise. Au sein du compte de résultat et du bilan, le calcul des charges et des produits donne le résultat en question. Il peut être positif, ce qui prouve que la société a fait des bénéfices. S’il est négatif, la société a subi une perte.

Les charges se dissipent dès leur première utilisation dans la société. En règle générale, ce sont divers achats de fournitures, marchandises et matières premières. Les rémunérations, les charges sociales et les impôts font également partie des charges.

Il existe toutefois des charges d’exception qui ne demandent pas de contrepartie. En entreprise, les immobilisations comptent parmi les charges. Ce sont des frais matériels qui ne se détériorent pas, même après un an d’utilisation. Ainsi, cette perte de valeur est surnommée dotation aux amortissements.

Quelles sont les différentes charges ?

Dans les dossiers comptables, les charges sont réparties en diverses catégories : charges fixes et variables, directes et indirectes. Les premières disposent de sous-catégories : les charges financières, d’exploitation et exceptionnelles.

En comptabilité analytique, les charges peuvent être fractionnées en deux. Premièrement, les coûts partiels dont les charges variables et fixes. Ces coûts servent à prendre des résolutions à court terme. Deuxièmement, les coûts complets constituent les charges indirectes et directes. Ils sont utiles pour déterminer la rentabilité totale d’une société.

Par définition, les charges variables dépendent de la performance d’une activité. Si une société possède un chiffre d’affaires ou CA élevé, elle débourse ces types de charges. Cela concerne les matières premières ou les coûts d’électricité. Quant aux charges fixes, elles doivent être payées quel que soit le niveau du CA.

Les charges directes correspondent aux frais liés directement à un service. Le personnel chargé du service ou des matières premières appliquées au produit sont des charges directes. Pour les charges indirectes, il est plus complexe de l’associer à un service ou un produit. Elles ne peuvent pas être attribuées en totalité à un produit.

Quelle est la différence entre charge et dépense ?

En comptabilité, les charges font partie des éléments pour apporter le résultat de l’entreprise qui sont réduites aux profits. Les dépenses correspondent à des sorties d’argent en trésorerie.

Il est possible d’avoir une discordance considérable avec la situation de la trésorerie et le résultat des comptes. Entre autres, un problème de stock impactera sur la trésorerie. Toutefois, l’on ne distinguerait pas une baisse sur les profits imposables.

Pour expliquer convenablement la différence entre une dépense et un achat, il est possible de prendre l’exemple de l’achat d’un matériel. Lorsqu’une entreprise achète, par exemple, une machine à un fournisseur, cela engage une sortie d’argent. Ainsi, le fournisseur propose un produit contre de l’argent. Cette action est définie en tant que dépense.

L’usage, la dégradation et la perte de valeur d’un matériel sont des charges pour une société. En revanche, ils ne sont pas directement déboursés car la dépréciation produit une dotation aux amortissements. Cette dernière correspond à l’utilisation du produit immobilisé pendant une durée déterminée. Dans le compte de résultat, cette perte de valeur est surnommée charge.

En outre, une dépense est un produit immédiatement remboursé pendant son acquisition. Quant à une charge, elle est payée au cours de sa manipulation durant quelques années.

Comment bien calculer son budget ?

Il est important de bien calculer son budget pour suivre la progression de son capital. Pour cela, il est possible d’inventorier les ressources suivies des charges. Il peut s’agir des frais de loyer, des taxes et d’approvisionnement. Pour lister correctement ces informations, l’utilisation d’un outil comme Excel est requise ou d’autres applications comme Expense Manager, Bankin’, etc.

Le calcul d’un budget dépend également de la composition d’un foyer : en couple, familial, retraité ou étudiant. Pour un individu seul, par exemple, il suffit de lister tous les achats et les dépenses mensuelles, puis de les répartir en diverses catégories. Vient ensuite le montant des dépenses, la conclusion et la limite du budget.

Il est également important d’énumérer les imprévus, les revenus net et après impôts. Pour finir, il suffit de soustraire les charges des ressources pour obtenir le reste des revenus.

Par ailleurs, il existe une autre méthode, le calcul par poste. Cette technique consiste à déterminer le budget en fonction de chacun des postes. Il est possible d’effectuer le calcul des charges et revenus avec une simulation en ligne en entrant plusieurs informations. Ce sont entre autres les montants des revenus. Puis, de même, les transports, les frais de santé, les communications, etc.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0