Lecture fiche de paie

La fiche de paie a fait l’objet de nombreuses modifications de 1948 à 2017. En France, on voit sur ce document des données ajoutées, allant de 5 lignes à un total de 40 lignes. Souvent remise en main propre au salarié par l’employeur, cette pièce justificative présente des informations capitales pour les deux parties.

Les articles R3243–1 à R3243–9 et L3243–1 à L3243–5 du Code du travail français mentionnent et encadrent la fiche de paie. Toutefois, la plupart des employeurs et des salariés sont incapables de lire ce document. De même, ils ne savent pas interpréter ce qui est inscrit sur la fiche de paie. Or, sa lecture ainsi que sa compréhension sont primordiales. D’ailleurs, qu’est-ce qu’une fiche de paie ? Quels sont les éléments mentionnés dans ce document ?

De même, comment savoir si elle est correctement établie ? Ci-après les réponses à ces questions afin de mieux comprendre de quoi il s’agit.

Lecture fiche de paie

C’est quoi une fiche de paie ?

Lecture fiche de paie

Également appelée bulletin de paie, la fiche de paie constitue un document encadré par des articles du Code du travail. La lecture d’une fiche de paie nécessite une bonne compréhension, car le document regroupe toutes les données liées au travailleur. En général, on y trouve le montant de son salaire et la forme du contrat.

Le bulletin de salaire est défini comme une pièce justificative primordiale et obligatoire concernant le paiement salarial de l’employé. Il montre une vue d’ensemble sur son salaire brut net, ses congés payés et autres informations.

Comme mentionné ci-dessus, les informations sur le bulletin de paie sont essentielles pour éviter des erreurs. Il est à noter que des changements ont été effectués en 2018 et en 2019 sur la fiche de paie. Ces modifications permettent de lire et de comprendre facilement son contenu.

Quels sont les éléments d’une fiche de paie ?

Une fiche de paie présente des informations obligatoires et facultatives. Il vaut mieux savoir quels éléments sont importants et lesquels sont facultatifs.

Pour les données obligatoires, on trouve généralement :

  • Les informations sur l’employeur ;
  • La convention collective ;
  • Les données de l’employé ;
  • Le calcul du salaire ;
  • Le salaire brut net ;
  • Les jours de repos payés ;
  • La mention incitative.

Concernant les informations facultatives, le bulletin de paie peut mentionner :

  • La date d’entrée de l’employé ;
  • Les soldes de congés ;
  • La rémunération nette ;
  • Le salaire plafonné ;
  • Les charges patronales ;
  • Les cotisations fiscales et sociales…

Comment savoir si une fiche de paie est bonne ?

Pour pouvoir distinguer une bonne fiche de paie d’une mauvaise, il faut prendre en compte quelques points essentiels. Il s’agit surtout de s’assurer de l’exactitude des informations et d’effectuer plusieurs fois la vérification des bulletins de salaire. En effet, on réalise souvent de fausses fiches de paie à partir des vraies pièces de justifications.

Afin d’effectuer les vérifications et les contrôles des données, il convient d’analyser les éléments suivants :

  • Le numéro de Sécurité sociale ;
  • Les données cumulatives ;
  • Les éléments sur le salaire brut net ;
  • Les incohérences.

En cas de doute, il est recommandé de demander à des responsables du personnel tel que le délégué syndical, ou un affilié au CSE, etc. Ainsi, le salarié pourra mieux comprendre sa propre fiche de paie. Les services de ressources humaines et les employeurs peuvent même expliquer le fonctionnement de ces fiches. Il convient également de faire appel à des experts car la lecture et la compréhension des bulletins de salaire sont souvent complexe et techniques. De plus, il existe des plateformes en ligne qui aident à identifier les fausses fiches de paie.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0