Valence se prépare à la CSAW 2023

Lancée en 2003, la Cyber Security Awareness Week célébrera ses 20 ans à Valence. La ville accueillera pour cette occasion la finale européenne du concours. Celle-ci réunira cette année 130 candidats, représentant 9 lycées français ainsi que 35 universités et 14 pays européens. Pour l’édition 2023, une nouvelle épreuve fait son apparition dans la compétition.

La Cyber Security Awareness Week (CSAW) revient pour une nouvelle édition les 9-10 novembre 2023 à Valence. Dans ce cadre, des ateliers de découverte des emplois de la cybersécurité se dérouleront le 10 novembre 2023. L’école Grenoble INP – Esisar attend ainsi une visite d’élèves de primaire, qui pourront échanger avec ses étudiants. La rencontre vise à déclencher les vocations dès l’enfance. Les inscriptions, obligatoires pour y assister sont closes depuis le 3 novembre 2023. Une sensibilisation aux enjeux du secteur est aussi prévue.

L’institut polytechnique accueillera également des conférences et un forum industriel centrés sur la sécurité des systèmes d’information. Ils s’articuleront autour des problématiques légales ou techniques afférentes.

Diverses animations au programme

Le laboratoire de recherche LCIS prévoit par ailleurs des conférences sur la sécurité des systèmes embarqués le 9 novembre 2023. Susceptibles d’intéresser certains consultants IT en portage salarial, ils verront la participation des industriels et des académiques de la filière.

Remarque : le portage salarial désigne un dispositif situé à mi-chemin entre le freelancing et l’emploi classique. Il permet de ce fait de bénéficier de cumuler les avantages des deux systèmes. Le calcul du salaire brut/net avec ce format de travail se base sur le chiffre d’affaires hors taxe.

Le 10 novembre 2023, le CSAW convie également ses participants à une table ronde sur la sécurité IT. Elle aura pour thème « Cybersécurité : un défi pour l’UE – quelles compétences pour faire face à ces enjeux ? » Le Cyberday, organisé en collaboration avec Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, se tiendra aussi ce jour-là. Son but porte sur la sensibilisation des professionnels à la protection des données.

La CSAW représente un concours de hacking réunissant chaque année de nombreux étudiants autour de thématiques de cybersécurité. Pour l’édition 2023, sa finale européenne se jouera dans l’enceinte de Grenoble INP – Esisar le 10 novembre prochain. Des spécialistes de la sécurité informatique y évalueront quelque 100 finalistes issus de 14 pays du Vieux Continent. Les participants seront jugés sur 5 épreuves.

Une nouvelle épreuve au concours

10 doctorants chercheurs sont notamment en lice pour l’Applied Research Competition. Un jury d’experts industriels examinera les travaux de 10 jeunes chercheurs, publiés cette année. Les auteurs des meilleurs articles se verront attribuer une récompense à l’issue de la compétition.

Que ces chercheurs pensent à se caser dans l’enseignement, la recherche ou le freelancing, il faut savoir que leur salaire net-brut dépendra de l’orientation choisie. Cette journée pourrait alors les conforter, ou non, dans les choix de carrière qu’ils ont déjà en tête.

L’Embedded Security Challenge consacré à la protection des systèmes embarqués rassemblera également quelques candidats autour de deux grands sujets :

  • Les attaques par canal auxiliaire ;
  • Les systèmes cyber-physiques.

De leur côté, 15 groupes de challengers se défieront sur Capture The Flag. Elles tenteront de résoudre le plus de défis possible relatifs à l’ensemble des thématiques de cybersécurité en 36 heures d’affilée. Des élèves de lycée participeront quant à eux à la Red Team Competition, élaborée en coopération avec la plateforme Root-Me. Avec des techniques de cybersécurité, ils devront découvrir par quel moyen un pirate est parvenu à entrer dans un système. Enfin, le CSAW 2023 se démarque par un nouveau test : le PUF-enabled Security Challenge (PSC), conçu par LCIS. Les participants sont appelés à créer des fonctionnalités pour les puces électroniques. Pour ce faire, ils devront s’appuyer sur la fonction dite physiquement non clonable (PUF).

Les finales de la CSAW pour d’autres parties du monde se tiendront au même moment dans différents pays. L’Universidad Iberoamericana Mexico sera l’hôte des épreuves en Amérique Latine. Au Moyen-Orient, celles-ci auront lieu au NYU Abu Dhabi. Pour le Canada et les États-Unis, l’Université de New York accueillera la finale.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0