L’usage de Kubernetes contribue à l’accroissement des parts de marché

Les technologies cloud-natives deviennent peu à peu la norme pour la progression des logiciels modernes. Une étude affirme que les applications comme Kubernetes améliorent le fonctionnement des organisations. Ainsi, grâce à Kubernetes, les entreprises augmentent leurs parts de marché. Il faut toutefois considérer les défis sur la sécurité liée à l’usage de cette technologie et le multi-cloud.

Kubernetes offre des atouts réels aux entrepreneurs comme la diminution des coûts et l’augmentation du temps de développement. VMware a récemment publié un rapport intitulé « The State of Kubernetes 2023 ». Celui-ci met en avant le pourcentage en hausse de 97 % des intérêts commerciaux dus à l’usage de K8s.

750 professionnels évoluant dans le secteur du développement de l’informatique et de logiciels ont participé au sondage. 91 % des sondés affirment que toute l’entreprise a profité de K8s, et pas uniquement le service informatique. Concernant les atouts indirects, les opérateurs informatiques sont plus efficaces (64 %) et les développeurs plus productifs (60 %).

Les principaux défis du multi-Cloud

Selon le rapport de VMware, les entreprises privilégient l’usage du multi-Cloud pour être moins dépendantes à un unique fournisseur. Par ailleurs, la tendance se poursuivrait. 50 % des organisations souhaitent désormais utiliser plusieurs Clouds.

Selon le rapport, le multi-Cloud se définit comme l’usage de :

Plusieurs fournisseurs de clouds publics ou d’un mélange de clouds publics et privés.

Cependant, l’utilisation du multi-Cloud présente des défis considérables. Parmi les préoccupations courantes, il y a notamment :

  • l’inexpérience en interne et un manque d’expertise (57 %) ;
  • le respect des contraintes en termes de conformité et de sécurité (52 %) ;
  • l’incapacité à gérer la durée d’existence des clusters et les mises à jour (42 %).

Ce sont les raisons de la mise en place de la technologie K8s. Elle a complètement changé la méthode appliquée par les entreprises pour développer et entretenir leurs structures informatiques. Les autres problèmes incluent :

  • l’application de tactiques logiques entre les clusters et les équipes (42 %) ;
  • les failles non rectifiées dans les distributions Kubernetes (42 %) ;
  • la sécurité des images de conteneurs au sein d’un pipeline CI/CD (40 %).

La popularité croissante de l’outil est due aux atouts tangibles qu’elle offre, dépassant largement la surmédiatisation.

En outre, seul un expert en IT peut résoudre des problèmes liés aux systèmes informatiques. Lorsqu’un salarié porté a recours aux services d’un tel expert, il peut effectivement inclure ses frais de prestations dans une simulation revenu freelance.

La diversité grandissante des environnements liés au Cloud

Outre les nombreux défis afférents au multi-Cloud, plus de 90 % des organisations mettent en avant des soucis de sécurité avec K8s. Le plus courant concerne les expositions et les mauvaises configurations. 55 % des entreprises ont reconnu l’existence de ce problème de sécurité.

Cependant, 98 % des entreprises ont profité des avantages opérationnels via K8s, au-delà des bénéfices d’un point de vue commercial. Ces derniers incluent un meilleur usage des ressources (50 %), une baisse des délais dans le développement des logiciels (41 %). Cela comprend également la mise en conteneur des architectures monolithiques (37 %).

Le rapport prouve donc que Kubernetes influe de manière continue sur toute l’organisation de l’entreprise. Toutefois, sa mise en production présente quelques soucis. C’est notamment dû à la pluralité croissante des systèmes informatiques. Entre autres, les entrepreneurs utilisent de plus en plus plusieurs Clouds (76 % des sondés).

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0