Les entreprises IT font face aux nouveaux défis et à l’équilibrage des investissements

Selon IDC, une hausse des investissements est prévue dans le secteur de la sécurité informatique en Europe. En 2023, ils progresseront de 12,2% comparativement à l’année précédente, gardant une croissance à deux chiffres. Cette tendance persiste malgré un contexte économique incertain et une hausse globalisée des prix. Les coûts prévus pour 2027 atteindront près de 79 milliards de dollars.

Le secteur de la sécurité informatique est fortement influencé par des éléments qui leurs sont externes. Ces derniers ont en effet un impact significatif sur les entreprises. Pour établir des écosystèmes fonctionnels aux divers segments d’une organisation, il est important de garantir les conditions de sécurité. La protection numérique s’est ainsi imposée comme une condition prépondérante sur laquelle la confiance se repose auprès de plusieurs collaborateurs. Ces derniers sont en effet encore plus interconnectés par le biais des applications. De même, la capacité à résister aux menaces numériques reste une caractéristique essentielle pour une organisation, toujours en quête de confiance et de crédibilité.

L’évolution des entreprises face aux défis de la cybersécurité et de l’IA

L’adoption du cloud, la cybersécurité et l’avènement de l’intelligence artificielle qui génère des dépenses substantielles font gonfler les investissements. Les entreprises se trouvent donc face à des décisions délicates concernant la répartition des ressources en informatique.

Elles devront nécessairement harmoniser l’impératif de résilience avec le besoin d’accroître leur productivité.

À noter que des sociétés européennes sont conscientes que l’assurance d’une protection solide ne constitue pas seulement une dépense. Cela représente une meilleure stratégie concernant l’investissement.  

Une croissante dépendance au numérique pour mener à bien les ventes est un risque constant. Il en est de même pour les travailleurs indépendants qui doivent gérer leurs activités en fonction de ces mêmes contraintes et de l’environnement économique. Une simulation revenu du freelance peut tout de même être faite pour se rassurer.

Dans cette optique, il est souvent besoin d’adopter des précautions proactives sur la sécurité. Elle revêt une importance primordiale afin de :

  • Maintenir les ventes ;
  • Instaurer et conserver la confiance de la clientèle ;
  • Garantir la sécurité des usagers, des applications et des dispositifs.

La création d’un environnement à la fois solide et protégé va favoriser l’innovation et stimuler le développement des sociétés.

Les effets de NIS1 et NIS2 sur les investissements en cybersécurité

D’après l’analyse de l’ENISA, 27 États membres, soit 82% des 947 organisations, ont appliqué la directive NIS1. Parmi celles-ci, il y a :

  • Les OSE ou opérateurs de services essentiels ;
  • Les DSP ou fournisseurs de services numériques.

Parmi ces États membres, seulement 67% ont engagé un coût complémentaire pour la mise en place. Quant à la directive NIS2, elle devrait présenter les mêmes résultats par rapport au développement du marché.

Nombreux sont les secteurs qui sont en tête des investissements en cybersécurité. On retrouve :

  • 13,7% pour la santé ;
  • 13,5% pour la finance ;
  • 13,1% pour les télécommunications et les médias.

Ces chiffres font échos à :

  • La nécessité de sécuriser les informations sensibles ;
  • Le besoin de répondre aux exigences réglementaires ;
  • L’utilité de garantir la sécurité des technologies émergentes (5G, Edge computing ou encore l’Internet des objets).

L’analyste de recherche principal chez IDC European Data and Analytics, a précisé que :

« L’élargissement de l’inclusion des organisations, en particulier dans le secteur de la santé, que la Directive NIS2 considère comme les Opérateurs de Services Essentiels (OSE), ainsi que des exigences plus strictes par rapport à la version précédente de la réglementation, stimulent des dépenses de sécurité agressives dans ce qui serait autrement considéré comme des industries plus conservatrices ».

Les réglementations comme la directive NIS1 et NIS2 ont un impact sur la croissance du domaine de la sécurité informatique. Elles obligent un nombre croissant d’entités à prendre des décisions afin de renforcer la protection informatique. Cela peut comprendre également divers secteurs comme les spécialistes de la paie qui proposent des services en ligne comme la simulation revenu du freelance.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0