Le rôle des DSI dans l’accroissement du chiffre d’affaires

Les métiers du numérique sont de plus en plus innovant dans le but de développer plusieurs secteurs. Actuellement, le rôle du DSI ne se limite plus au développement informatique et technologique interne d’une entreprise. Il participe également à la recherche de solution et à l’optimisation du chiffre d’affaires des sociétés.

Dans un environnement économique en constante évolution, les DSI jouent un rôle crucial dans la croissance du chiffre d’affaires. Le calcul masse salariale des collaborateurs peut aussi leur être adjoint. Grâce à leur perspective globale de l’entreprise, ils peuvent mettre en œuvre des initiatives stratégiques axées sur les revenus. Les dirigeants de la technologie peuvent créer des outils spécifiques qui répondent aux objectifs des métiers.  De plus, les DSI ont la possibilité de générer des opportunités pour leur collaborateur. À titre d’exemple, la franchise de restauration Subway utilise actuellement des solutions proposées par leur DSI pour optimiser sa rentabilité. Des alternatives avantageuses pour les clients sont aussi déployées.

Comment la DSI peut contribuer à l’augmentation du chiffre d’affaires ?

Le rôle de la DSI a considérablement évolué au fil du temps. Autrefois celui-ci était mobilisé uniquement sur les opérations internes de l’entreprise.

La mise en place de stratégie novatrice

Actuellement, le DSI est devenu un acteur important dans l’augmentation du chiffre d’affaires des organismes. En effet, l’optimisation des revenus fait partie des priorités des directeurs IT malgré le fait qu’ils ne dirigent pas les campagnes marketing. Une entreprise d’analyse explique que :

« Le rôle du leader technologique évolue, passant d’une niche axée sur la stratégie technologique à un facilitateur d’affaires crucial, avec un siège à la table où les décisions cruciales sont prises – et là où la croissance du chiffre d’affaires est générée ».

Actuellement les métiers du numérique surtout celui des DSI sont essentiels dans la croissance des recettes d’une entreprise,. D’après l’enquête de CIO.com, 68% des directeurs IT sont à l’origine de nouvelles solutions génératrices de rendements. À titre d’exemple, les DSI ont permis de développer des activités telles que :

  • La mise en œuvre d’une approche basée sur les produits (mentionné par 21% des interrogés) ;
  • L’automatisation des processus métiers et/ou informatique (cité par 47% des interrogés) ;
  • L’amélioration du parcours client (cité par 29% des sondés).

Un exemple concret

Parmi les entreprises qui ont compris l’importance du DSI dans la rentabilisation de son activité, on peut citer Subway. La franchise de restauration spécialisée dans les sandwiches utilise des solutions numériques pour accroitre son chiffre d’affaires. Cela permet aux 37.000 établissements de la franchise de déterminer les prix optimaux en utilisant des données et d’importantes analyses. D’ailleurs l’équipe informatique a réussi à optimiser les ventes numériques de 500% entre 2019 à 2023. Le directeur des technologies numériques affirme que :

« La croissance, la rentabilité, la productivité et l’engagement font désormais partie du rôle du DSI qui, il y a 20 ans, ne s’occupait que des opérations internes ».

Le DSI a également programmé un environnement data pour améliorer l’expérience et l’engagement client. De plus, l’équipe informatique menée par le directeur des technologies numériques exploite l’apprentissage automatique pour renforcer les ventes.

À titre de rappel le calcul masse salariale consiste à comptabiliser toutes les rémunérations brutes des salariés. Cela a pour but de déterminer la charge salariale de l’entreprise.

Quels sont les prochains défis du DSI ?

Selon certains professionnels, un grand nombre de DSI ne sont pas encore habilités à se concentrer sur les chiffres d’affaires. Cela peut dépendre de l’activité de l’entreprise et d’autres facteurs. Le défi principal du DSI concerne surtout l’acquisition des compétences et des connaissances à travers des pratiques constantes. De plus, nombreux sont les DSI et consultants qui ne se sentent pas concernés par l’activité liée au chiffre d’affaires. D’après les données recueillies auprès de Forrester Research, seuls 18% des CIO sont réellement concernés.

Toutefois, quelques DSI se penchent de plus en plus vers cette activité ce qui permet de développer davantage d’outils IT.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Votants: 0